L'intégration des acteurs pour l'autonomie des personnes âgées

La démarche MAIA

La méthode MAIA associe tous les acteurs engagés dans l’accompagnement des personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie et de leurs aidants, grâce à une démarche novatrice : l’intégration des services d’aide et de soins.

Cette démarche permet d'apporter une réponse décloisonnée, harmonisée, complète et adaptée aux besoins de la personne âgée (Accueil, information, orientation et mise en place de soins, d'aides et de prestations), quelque soit la structure et l'endroit du territoire à laquelle elle s'adresse.

Pour permettre la mise en œuvre de l’intégration des services d’aides et de soins, la méthode MAIA repose sur 3 mécanismes interdépendants : la concertation avec les acteurs (avec les espaces collaboratifs : tables stratégique et tactique), le guichet intégré, et la gestion de cas.

Avec un rôle d’observatoire du territoire, la méthode MAIA va œuvrer pour :

  • Améliorer la lisibilité du système d’aide et de soins.
  • Simplifier et optimiser le parcours des personnes âgées (éviter les ruptures de parcours, les redondances par exemple).
  • Permettre le soutien à domicile, aussi longtemps que possible et dans les meilleures conditions.

Le pilote est le garant de la mise en oeuvre de la méthode MAIA sur son territoire.

Il a pour missions :

  • D'établir un diagnostic organisationnel du territoire.
  • D'impulser l'intégration des guichets d'accueil et d'orientation en associant tous les acteurs identifiés.
  • D'animer les instances de concertation tactiques et stratégiques en lien avec l'ARS et le Conseil Départemental.
  • D'animer et d'encadrer l'équipe des Gestionnaires de cas.

 

le cahier pédagogique de la CNSA
En savoir + sur la méthode